Bekijk de galerij Jeux de cubes

Jeux de cubes

Nieuwbouw open

Cachée derrière un rempart en schiste, une maison implantée sur les hauteurs de Marche se développe vers le sud selon un jeu de volumes bien distincts.

LIGNES DE FORCE1. L’association de trois matériaux : pierre, bois et crépi. 2. Les jeux de lumière créés par les différents types d’ouvertures. 3. La découverte progressive de la maison, pièce après pièce.

ARCHITECTEPhilippe Bosquée

Le propriétaire s’est lancé dans la construction, en 2004. Ses objectifs : concevoir une construction cubique, asymétrique et contemporaine. Ouverte, aussi, sans pour autant être un loft. La caractéristique de la maison, c’est que, vue depuis la rue, elle est très fermée, un peu froide.

Mais quand on entre, on se rend compte qu’elle est largement ouverte sur la propriété, que tout est vitré.

Un grand mur de schiste rejointoyéDe fait, depuis la rue, les regards se heurtent à un grand mur de schiste rejointoyé à l’ancienne qui, tel un rempart parallèle à la rue, protège l’intimité des occupants. Un volume couvert de crépi y prend appui perpendiculairement, se projetant vers l’arrière, vers le jardin. C’est l’élément principal de l’habitation.

D’autres boîtes s’y accrochent, bardées de cèdre, de hauteurs différentes et à toit plat, occupées par la chambre, le salon ou encore le bureau. Le volume de crépi, l’élément principal, déborde au-delà du mur de pierre, vers la rue. Au rez-de-chaussée, l’espace accueille l’entrée et le garage.

Cette zone est largement vitrée, mais elle reçoit un bardage ajouré, pour mieux s’intégrer.

Au niveau de l’entrée, un long meuble de MDF peint en noir intègre les fonctions de sanitaires, de vestiaire et d’armoire. Il se prolonge vers l’arrière de la maison, accompagnant les occupants vers les pièces de vie.

Passerelle

Le couloir se transforme en passerelle, sorte de ponton qui longe le salon, enterré, et rejoint la salle à manger. Au sol, on trouve du béton lissé noir, surface qui évite toute trame et donne donc de la dimension à certains espaces.

D’autres zones profitent d’un plancher de chêne grisé, matériau plus chaleureux. Le changement de matière permet de différencier les espaces, de leur donner une identité. Autre particularité du lieu de vie : les hauteurs sous plafond, qui varient selon les fonctions.

Boîtes

Une caractéristique induite par le style de construction, l’habitation étant composée de plusieurs boîtes différentes, surmontées d’un étage ou non. Le salon est enterré. Les passerelles qui le contournent sont multifonctionnelles : elles jouent le rôle de banquettes, mais aussi de rangement, puisqu’elles intègrent des tiroirs.

Cette maison a été construite juste avant que l’accent ne soit mis sur les économies d’énergie. Néanmoins, elle bénéficie de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques et d’un chauffage par le sol dans les pièces dont le sol est couvert de béton lissé.

Les autres pièces ont reçu un radiateur. La chaudière basse température fonctionne au mazout, et le poêle du rez-de-chaussée vient en appoint. Les grandes baies permettent également de chauffer la maison via l’apport d’énergie solaire passive.

Léa Bierlin

Niet gevonden wat je zocht?

Probeer het nogmaals in onze zoekmachine.

Gerelateerde artikels